Past and Future Medieval Studies Today 6th European Congress of Medieval Studies

There was a time, not so long ago, when Medieval Studies constituted a major pillar for the understanding of the history of human civilization. The Middle Ages bridge the gap between ancient culture and Modernity; it is the period during which the Greek and Roman heritage was transformed into European and Christian values and found expression in new and different ways in music, art, architecture, literature, philosophy, and theology – fields, which testify to the cultural evolution of humanity. For this reason, Medieval Studies had a strong and uncontested position in the curricula of many institutions of higher education, especially in the Western world.

Today, things are different. While the medieval contribution to the project of humanity remains beyond doubt, the challenges facing those interested in history have definitively changed. In a globalizing world, the emergence of the universities, gothic architecture, polyphony, and urban culture, can no longer be studied in isolation. Their significance must be assessed against the background of developments elsewhere in the world, for instance, the Middle East, Africa, and Asia. Today, what does the medieval past mean for a global and culturally diverse future?

Medieval Studies have always excelled by their vigorous scholarly methods and their inventiveness: it is within this realm that new methods of critical text editing were developed and became the standard across all the humanities; medievalists were among the first to seize the opportunities and chances offered by the digitization of texts; interdisciplinary research is the rule rather than the exception. With these features, Medieval Studies are well equipped to develop convincing answers  to the challenges of the future in front of them. Distinguished by a vast regional diversity as well as global interaction and exchange, the Middle Ages both question and inspire our contemporary understanding as citizens of a globalizing world, a promising challenge calling for new ideas and
powerful institutions suited to put the ‘European’ Middle Ages into relation with human achievements elsewhere on the globe.

Currently, different replies to these new challenges are under discussion, each with its own potentials and risks: global medievalism, digital humanities, comparative history, rethinking the cultural narrative. To present and debate these approaches and to exchange views about successful perspectives of Medieval Studies, the Fédération Internationale des Instituts d’Etudes Médiévales (FIDEM) devotes its 6th European Congress of Medieval Studies to the topic of “Past and Future: Medieval Studies Today”.

 

09.00 Sessions Paleography and Codicology • Marc

Smith (Paris)

Open Scholasticism: Networks of
Thought in the Digital Age • Hans Cools
(Basel), Gabriel Müller (Basel), Roberta
Padlina (Basel), Ueli Zahnd (Basel)

Grammar and Literature • Isabela
Stoian (Bucharest, Fribourg),
Constantin Teleanu (Paris), Monica
Oanca (Bucharest)

6

10.30 Pause
11.00 Sessions

12.30 Lunch (own arrangements)

13.30 Sessions

15.00 Pause

Chances and Opportunities: Medieval
Texts and Modern Cultural Paradigms •
Seraina Plotke (Basel)

Medieval Musicology at the Challenge
of Globalization: Some Ideas to Survive
• Francesco Zimei (Teramo)

Guides to Well‐being in the Long
Fifteenth Century • Sabrina Corbellini
(Groningen), Catrien Santing
(Groningen), Marilyn Nicoud (Avignon),
Marina Gazzini (Parma)

The Arborescent Prevalence and the
Growth of Knowledge: Studying the
Medieval Tree Structures in a
Contemporary Way • José Higuera
Rubio (Porto), Sergi Sancho Fibla (Aix‐
en‐Provence), Antoine Paris (Paris),
Naïs Virenque (Tours)

History • Julia Aguilar Miquel
(Madrid), Vytautas Volungevičius
(Vilnius), Luca Polidoro (Florence,
Siena)

Databases • Paul Tombeur
(Turnhout), Patricia Cañizares Ferriz
(Madrid), Atat Ayman
(Braunschweig)

15.30 Excursion to the Basel University Library and the Digital Humanities Lab (all participants)
18.00 Second Plenary Lecture The Future of Medieval Studies: A Chinese Historian’s Perspective • Hilde de Weerdt (Leiden)
19.30 Dinner (own arrangements)

7

Tuesday 04.09.2018

Discussion Sessions Special Sessions Paper Sessions

09.00 Sessions

10.30 Pause
11.00 Sessions

12.30 Lunch (own arrangements)

De la page numérisée aux sens révélés:
Vers une prise en charge automatique
du corpus “Bible Historiale” • Xavier‐
Laurent Salvador (Paris)

Medieval Studies Today and
Tomorrow: Interdisciplinarity as a
Cross‐Cultural Approach. The Example
of the Upper Rhine Region • Isabel
Iribarren (Stasbourg)

Questions on the Vademecum of the
Count of Haro (c. 1399‐1470) • María‐
José Muñoz (Madrid), Antonio
Espigares (Madrid), Beatriz Fernández
de la Cuesta (Madrid), Montserrat
Jiménez (Madrid)

Scotist Ideas Shaping Latin American
Scholasticism: Contingency and Will in
Mission and Philosophical Theology •
Roberto Hofmeister Pich (Porto Alegre),
Nicolás Martínez Bejarano (Santa Fe de
Bogotá), Guido José Rey Alt (Cologne)

Digital Humanities • Maria Amélia
Álvaro de Campos (Coimbra,
Évora), Marta Pavon Ramirez
(Rome), Mercè Puig Rodríguez‐
Escalona (Barcelona)

Early Medieval Theology • Florin
Crismareanu (Iași), Mihai Grigoraş
(Bucharest), Florina Rodica Hariga
(Iași)

8

13.30 Sessions

15.00 Pause

Old Norse Studies 2.0 ‐ Small Subjects
in a Digital World • Lena Rohrbach
(Basel)

Failing Paradigms or how Early
Modern Concepts of Art Shaped the
Discourse on Medieval Art • Barbara
Schellewald (Basel), Heidrun Feldmann
(Basel), Henriette Hofmann (Basel)

Late Medieval Theology • Irene
Villarroel Fernández (Madrid),
Luciano Micali (Freiburg), Cristian
Moisuc (Iași)

15.15 General Assembly (all participants, only FIDEM members can vote)
Agenda
1. FIDEM Presidential Report
2. FIDEM Activities Report
3. Presentation and Election of Candidates for the FIDEM Board
4. Questions from Members
18.15 Third Plenary Lecture How a Mirror of Princes became a Handbook of Popular Philosophy and Practical Ethics • Beatrice Gründler (Berlin)
19.15 Dinner Reception (all participants)

9

Wednesday 05.09.2018

Discussion Sessions Paper Sessions Paper Sessions

09.00 Sessions

10.30 Pause

Thinking Big Under Short Term
Conditions. The Future of Medieval
Institutes • Andreas Speer (Cologne)

Medieval Philosophy • Elisa Coda
(Pisa), Silvia Negri (Freiburg), Nadia
Bray (Lecce)

Interpreting the Middle Ages •
Christoph Kann (Düsseldorf), Enrique
Corti (Buenos Aires)

11.00 Table Ronde • Past and Future. Medieval Studies Today
12.15 Closure
12.30 Lunch (own arrangements)
13.30 Departure

10

Titles of Presentations in Special Sessions

Open Scholasticism: Networks of Thought in the Digital Age (Monday, 09.00)
Hans Cools (Basel)
Semantic Web Technologies in Medieval Studies
Gabriel Müller (Basel)
Making it Work: the Challenges of Publishing Open Scholastic Data
Roberta Padlina (Basel)
Semantic Text Annotation with the Standoff Approach
Ueli Zahnd (Basel)
Scholasticism and the Text‐as‐Network Paradigm
Guides to Well‐being in the Long Fifteenth Century (Monday, 11.00)
Sabrina Corbellini (Groningen) and Catrien Santing (Groningen)
The Study of Late Medieval Well‐Being and the Relevance of Medieval Studies Today
Marilyn Nicoud (Avignon)
Les regimes de santé médiévaux: de manuels d’auto‐contrainte ou d’éducation à la santé?
Marina Gazzini (Parma)
Welfare before Welfare. Italian Confraternities and Guilds as Forms of Insurance

11

The Arborescent Prevalence and the Growth of Knowledge: Studying the Medieval Tree Structures in a Contemporary Way (Monday 13.30)
José Higuera Rubio (Porto)
The Epistemological Accomplishments of Tree Representations: Middle Ages and Beyond
Sergi Sancho Fibla (Aix‐en‐Provence)
Trees as Organizational Structures in Mystical Literature from the 13th and 14th Centuries
Antoine Paris (Paris) and Naïs Virenque (Tours)
Studying Medieval Arboreal Frameworks Today. Terminology, Iconology and Networks
Questions on the Vademecum of the Count of Haro (c. 1399‐1470) (Tuesday 09.00)
María‐José Muñoz (Madrid)
Las sentencias preferidas por diversos lectores del Vademecum (ms. BNE 9513)
Antonio Espigares (Madrid)
San Agustín en el Vademecum del Conde de Haro
Beatriz Fernández de la Cuesta (Madrid)
Las sentencias preferidas por el conde de Haro en el ms. BNE 9522
Montserrat Jiménez (Madrid)
La Carta de Léntulo al senado de Roma en el Vademecum
Scotist Ideas Shaping Latin American Scholasticism: Contingency and Will in Mission and Philosophical Theology (Tuesday 11.00)
Roberto Hofmeister Pich (Porto Alegre)
Coercion and the Limits of Voluntariness: The Scotist Philosophical Background of Baptism Practices by Franciscan Missionaries in 16th‐17th Century Latin America

12

Nicolás Martínez Bejarano (Santa Fe de Bogotá)
Baptism and Social Organization in The Wonders of Nature of Fray Juan de Santa Gertrudis
Guido José Rey Alt (Cologne)
Determinate Truth and Contingency in Alfonso Briceño’s Controversiae (1639)
Failing paradigms or how early modern concepts of art shaped the discourse on medieval art (Tuesday 13.30)
Barbara Schellewald (Basel)
Excluding Byzantium or Shared History?
Heidrun Feldmann (Basel)
Batty Langley’s “Gothic Orders”
Henriette Hofmann (Basel)
The Framing of the Hildesheim Bronze Doors or How Bernward ‘Misunderstood’ Antiquity

2018 FIDEM Congress: Past and Future: Medieval Studies Today – 6th European Congress of Medieval Studies

 

Forum de la Gouvernance de l’Internet / Ateliers de l’Avenir Numérique

Forum de la Gouvernance de l’Internet
Ateliers de l’Avenir Numérique

Xavier-Laurent Salvador (DIM STCN, Université Paris 13)  représentera le Lab’ TTN, aux côtés de Didier Guével (DIM STCN, , Université Paris 13) à la Table ronde dirigée par Alexis Poulin, fondateur de la revue Le Monde Moderne :

PARCOURS « Humanités Numériques »
ATELIER · Patrimoine numérique et éducation aux médias

du Forum de l’ISOC consacré à l’Avenir Numérique:

de 15h30 à 17h le mercredi 5 juillet

qui se déroulera:

Université Paris Descartes, 45 Rue des Saints-Pères, Paris 6

pour présenter les enjeux éducatifs des Humanités Numériques, du secondaire au supérieur.

 

Le Forum sur la Gouvernance de l’Internet dont Lucien Castex (Sorbonne Nouvelle) est le Président a été créé lors du SMSI.
Objectif : engager les multiples parties prenantes dans un dialogue sur la gouvernance de l’Internet

Le FGI FRANCE a été organisé à l’initiative de plusieurs associations en 2014 et 2015 au CESE puis à Paris Descartes réunissant à chaque édition un millier de participants.

Le mandat général donné par le SMSI pour le Forum concerne :
– La politique publique globale au niveau local et intergouvernemental en relation avec la gouvernance de l’internet et la neutralité des réseaux.
– L’utilisation des compétences des parties universitaires, scientifiques et techniques.
– La réduction de la fracture numérique et l’élargissement des possibilités d’accès à l’Internet dans les pays en développement.
– L’utilisation des principes du SMSI.
– La publication de ses travaux.

Université Paris Descartes, 45 Rue des Saints-Pères, Paris 6

Pour en savoir plus:

https://isoc.fr/ateliers/

Les inscriptions sont ouvertes pour le 4e anniversaire de la GBD

Accueil :
Basile Ader, vice-bâtonnier de Paris

Propos introductifs :
Didier Guével,
professeur de droit privé et sciences criminelles et doyen honoraire, Université Paris 13

Modérateur :
Philippe Dupichot, professeur, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, secrétaire général de l’association Henri Capitant et avocat au barreau de Paris (cabinet GIDE)

Intervenants :

« Révolution des robots », quel cadre juridique pour une intelligence artificielle éthique?
> Alain Bensoussan, avocat fondateur, Lexing Alain Bensoussan Avocats

> Mady Delvaux, députée, parlement européen, groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates et vice-présidente de la commission des Affaires juridiques

> Laurent Gamet, avocat associé, Flichy Grangé Avocats

«Êtres vivants doués de sensibilité», code de l’animal… quel niveau de protection pour les animaux?
> Thierry Revet, professeur de droit privé et sciences criminelles, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
> Marie-Bénédicte Desvallon,  avocate au barreau de Paris et solicitor of the Senior Courts of England & Wales, responsable du groupe de travail d’avocats dédié à l’élaboration d’un Code autonome des droits de l’animal et d’un statut juridique

La personnalité juridique, mode de protection de l’environnement ?
>Alexandre Moustardier, avocat associé, ATMOS Avocats

Conclusion :
Emmanuel Pierrat, avocat associé, Pierrat & de Sèze Avocats, et responsable de la Grande bibliothèque du droit (GBD)

http://www.avocatparis.org/ma-formation/agenda-des-evenements/4eanniversairegbd

 

Isilex proud to announce: Collège de France’s Dictionary of Traditional Agriculture, English-French-Chinese-Japanese


Dictionary of Traditional Agriculture: English-French-Chinese-Japanese

DicAT presents traditional agricultural techniques in parallel in four languages: French, English, Chinese and Japanese. Begun in 2009, the dictionary is the fruit of expertise and research carried out by academics and researchers: Yoshio Abe, Cozette Griffin-Kremer, Guoqiang Li, Perrine Mane, François Sigaut, Eric Trombert, Charlotte von Verschuer. It has been enriched by a scientific bibliography and numerous illustrations to highlight the specificities of each culture.

Presentation of the terms is original in following a thematic organization. Terms can be searched for by word or by category. Thus far, the dictionary contains the following thematic files: cereals, plant morphology, ploughing, sowing, field systems, fertilization, water control, harvesting, threshing, fruit and vegetables, horticulture, that is, over 1600 entries. This will be completed by terms connected with stock-raising, viticulture and fish farming.

DicAT is a compendium of traditional agricultural knowledge before the use of industrial chemistry widely known through online industrial catalogues. DicAT thus hopes to contribute to safeguarding natural resources, protecting the environment and bio-diversity, and to valorizing the principles of traditional agriculture.

Isilex is a proud partner of this amazing project !

http://dicat-dev.huma-num.fr/dicat/presentation

Humanités Numériques et Science du Texte (Annonce du Colloque)

Humanités Numériques et Science du Texte (Annonce du Colloque)

Le colloque « HUMANITÉS NUMÉRIQUES ET SCIENCES DU TEXTE »  organisé:

à la Maison de l’Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain, à Paris

par le DIMé « Sciences du texte et connaissances nouvelles », en collaboration avec le DIM « Matériaux anciens et patrimoniaux » et le DIM « Islam en France : histoire, culture et société » aura lieu les

18, 19 et 20 octobre 2017

 

Le Programme Colloque – oct. 2017 est consultable sous le lien suivant.

Mercredi 18 octobre 2017 

8h30 Accueil des participants

9h00 Ouverture par les représentants de la Région Île-de-France et de son Conseil scientifique

Présentation du colloque par Pierre Glaudes (CELLF, OBVIL, Paris 4 – DIMé STCN)

9h45 Conférence: Jean-Gabriel Ganascia (LIP6, OBVIL, Paris 6 – DIMé STDN), « Vers une stylistique numérique?»

10H15 Discussion et pause

10h45 PANEL LITTÉRATURE

Modérateur: Didier Alexandre (CELLF, OBVIL, Paris 4)

Andrea Del Lunga (ALITILHA, Lille 3), Jean-Gabriel Ganascia (LIP6, OBVIL, Paris 6 – DIMé STCN), « Balzac, à l’épreuve des softwares : le projet Phoebus»

Alexandre Guilbaud et Irène Passeron (AMIA – A. Guilbaud, M. LecaTsiomis, 1. Passeron et A. Cernuschi, Paris 6), « L’édition critique de corpus : l’exemple de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert»

Didier Alexandre, Paule Desmoulière et Krystelle Denis (OBVIL, Paris 4), « Beautiful data: la plateforme Apollinaire, ses enjeux scientifiques, patrimoniaux, pédagogiques»

12h15 Pause

14h00 Conférence: Didier Guével (IRDA, Paris 13): « L’aide à la décision juridictionnelle, du récolement préalable des décisions des juridictions et des données juridictionnelles ouvertes»

14h30 Conférence: Franck Rebillard (lrmeccen, Paris 3), « Les méthodes numériques au service de la triangulation méthodologique : exemple de travaux sur l’information en ligne»

15h00 Discussion

15h15 PANEL COMMUNICATION

Modérateur: Fanny Georges (ISCC, lrmeccen, UP3)

Josiane Jouët (CARISM, Paris 2), « Que nous disent et ne nous disent pas les traces communicationnelles »

Étienne Candel (GRIPIC, (ELSA et PRU Lyon 3), « L’écriture de la médiation dans les textes du Web contemporain»

16h45 Pause

17h00 PANEL SCIENCES JURIDIQUES

Modérateur: Didier Guével (IRDA, Paris 13)

Guilhem Julia (IRDA, Paris 13), « Les enjeux numériques pour le droit»

Vann-Arzel Durelle-Marc (CERAL, Paris 13), « La numérisation des sources de l’histoire d’un droit: base BAUDOIN et base LEXDIR »

18h00 Discussion

18h15 Table ronde:« Humanités numériques/ humanités médicales – Humanités numériques/ sciences et technologies» Modérateur: Élisabeth Belmas (IRIS, Paris 13)

Nicolas Bacaër (UPMC, UMMISCO), « Histoires de mathématiques et de populations »

Aurélia Chevalier (Bologne, DIM Matériaux anciens et patrimoniaux), « La recherche en conservation-restauration du patrimoine»

Cécilia Bobée (LIED, Paris 7), « Géomatique et Histoire des énergies renouvelables. Le cas des moulins à eau et à vent en région parisienne»

Jeudi 19 octobre 2017 

9h00 Conférence : Frédéric Duval et Vincent Jolivet (École des Chartes),

« L’École des Chartes et les humanités numériques: projets en cours et perspectives»

9h30 Discussion

9h45 PANEL HISTOIRE, HISTOIRE DE L’ART, ARCHÉOLOGIE Modérateur: Pierre Chastang (DVPAC, PATRIMA, UVSQ, DIM Matériaux anciens et patrimoniaux)

Maroun Aouad et Jawdath Jabbour (Centre Jean Pépin, CNRS, DIM

Islam en Île-de-France, histoire, culture et société),« Le projet sur le patrimoine philosophique manuscrit de langue arabe et son utilisation de la base ABJAD »

Laurent Hab lot et Matteo Ferrari (EPHE, SAPRAT), « La base ARMMA »

11h15 Pause

11h30 Conférence: Giuseppe Celano (OH, Leipzig),« Digital Humanities and ancient Greek: how ta automatically parse a twenty-two million token corpus»

12h00 Discussion et pause

13h45 Conférence: Mathieu Arnoux (Géographie-cités, LIED, Paris 7),

« Humanités numériques et énergie. Un domaine interdisciplinaire pour un thème de recherche interdisciplinaire»

14h15 Conférence: Jean-Guy Meunier (UQAM), « Humanités numériques et modélisation scientifique»

14h45 PANEL GÉOGRAPHIE, SOCIOLOGIE

Modérateur: Catherine Mering (LIED, Paris 7)

Gérald Branner (LIED, Paris 7), « À la recherche de nouvelles traces sociales: l’exemple des conspirationnistes »

Julien Thorez (Mondes iranien et indien, Paris 3), « Créer un atlas numérique du monde iranien : la naissance de CARTORIENT »

Frédéric Alexandre (Pléiade, Paris 13), «Sahel»

16h15 Pause

16h30 PANEL LINGUISTIQUE

Modérateur: Franck Neveu (STIH, ILF, Cnrs)

• André Salem (ILPGA, Paris 3), « Textométrie : apports, limites et perspectives »

• Julien Longhi (AGORA, Cergy-Pontoise),« Humanités numériques: corpus et informatisation»

Vendredi 20 octobre 2017 

9h00 PANEL SCIENCES POLITIQUES ET SOCIOLOGIE Modérateur: Dominique Cardon (Medialab, IEP Paris)

• Sylvain Parasie (LISIS, Paris-Est/ Marne-la-Vallée),« Ce que les nouvelles méthodes font à l’analyse de corpus textuels en sociologie»

• Jean-Philippe Cointet (Medialab, IEP Paris) 10h30 Pause

10h45 Conférence: Hughes-Jehan Vibert (Ministère de la Justice, Réseau Francophone de Diffusion du Droit, JurisPedia), « La grande bibliothèque du droit pour le réseau francophone de diffusion du droit»

11h15 Conférence: Dominique Cardon (Medialab, IEP Paris),« La politique des algorithmes»

11h45 Discussion et pause

14h00 Conférence : Robert J. Morrissey (Chicago) et Glenn Roe (Australian National University),« Effets d’optique textuelle: les grandes bases de données et les humanités numériques»

14h30 Discussion

14h45 Table-ronde : « Archives et enquêtes à l’heure des Humanités numériques»

Modérateur: Lucien Castex (lrmeccen, Paris 3, DIMé STCN)

• Emmanuelle Bermès (BnF)

• Thomas Drugeon et Éléonore Alquier (INA)

• Jessica Nelson (Éditions des Saints-Pères)

• Alexis Poulin (le Monde Moderne)

16h00

Clôture, par Xavier-Laurent Salvador (Paris 13, DIMé STCN)

Retour sur le Créathon de l’Université de Poitiers

Mercredi 10 mai, pendant 12 heures, 200 équipes francophones à travers le monde concouraient pour concevoir un outil numérique innovant et ludique sur le thème « Le développement durable, ça s’apprend ». Initié en 2015 par l’Université de Poitiers, le Créathon (ou hackathon pédagogique), porté cette année par Réseau Canopé, était organisé dans le cadre du Campus e-éducation (C2E) qui se déroulera du 2 au 6 octobre sur la thématique « L’edutainment : vers une école parallèle ? ».

http://www.univ-poitiers.fr/actualites/formation/creathon-innovation-numerique-et-pedagogie-1635396.kjsp

 

Journal of Data Mining and Digital Humanities

Digital Humanities is a convergence of humanities fields (linguistic, history, psychology…) using data archives, processing and interaction. Data mining is an interdisciplinary subfield of computer science, involving the methods at the intersection of artificial intelligence, machine learning and database systems. The Journal of Data Mining & Digital Humanities is concerned with the intersection of computing and the disciplines of the humanities, with tools provided by computing such as data visualisation, information retrieval, statistics, text mining by publishing scholarly work beyond the traditional humanities.

https://jdmdh.episciences.org/browse/latest

La Culture ouvre ses données culturelles à tous les citoyens sur

Le Ministère de la culture et de la communication est pleinement engagé dans la politique en faveur de l’ouverture et du partage des données publiques, ainsi que dans le développement d’une économie numérique culturelle.

Pour répondre à ses engagements le Ministère s’est doté d’une feuille de route stratégique dédiée à l’Open data culturel publiée en mai 2013.

Le Ministère de la culture et de la communication mène depuis 2011, en collaboration avec la mission Etalab, un travail d’identification et de recensement des données publiques. La priorité est donnée aux informations publiques produites qui faciliteront la création de services applicatifs innovants.

Aujourd’hui le Ministère poursuit son travail de recensement et d’ouverture en privilégiant les données stratégiques et en s’assurant de la qualité des données, notamment sur les points suivants :

  • la pérennité de la structure des données ;
  • la diffusion en format ouvert et standard (formats CSV, XML, RDF, JSON) et le développement d’API ;
  • des données détaillées et des séries complètes ;
  • la mise en place de référentiels ;
  • l’intégration des coordonnées géographiques de façon systématique.

Avec la mise en place de cette plate-forme, le Ministère de la culture et de la communication s’attache à offrir un espace de valorisation de ses ressources culturelles numériques (cartographie, graphique, data-visualisation, réutilisations) à l’attention de tous les citoyens, chercheurs, étudiants, journalistes, développeurs et aussi les entreprises grâce notamment aux API intégrées et aux divers formats ouverts.

L’objectif de data.culturecommunication.fr, en lien avec data.gouv.fr, est de fédérer ses usagers et ses producteurs autour d’un éco-système culturel des données ouvertes et liées, et d’associer les citoyens à l’amélioration de la qualité des données.

Nous vous remercions par avance pour l’intérêt que vous porterez à nos données.

Un onglet « Contact » vous permet de poser vos questions ou de nous signaler une erreur sur nos jeux de données.

Les données de data.culturecommunication.fr sont ouvertes pour être réutilisées, sous forme de cartes, de graphiques ou d’applications.

Vous pouvez soumettre vos réutilisations. Pour cela, il faut aller sur la page du jeu de données utilisé. Cliquez ensuite sur l’onglet « Informations », puis sur « Soumettre une réutilisation ».

 

https://data.culturecommunication.gouv.fr/pages/home/