Journée d’études MSH Alpes / TGIR

La MSH Alpes, à travers différentes actions qui seront programmées cette année, souhaite faciliter l’accès aux Humanités Numériques ou aider à en approfondir la pratique pour les membres de la communauté scientifique grenobloise en Sciences humaines et sociales.
Ces actions  se déclineront selon plusieurs modalités, entre les mois de mars et juin 2017 : informations, conférences, école d’été, pour lesquelles nous vous communiquerons les détails dès que possible.

DONNÉES DE RECHERCHE : PRATIQUES DE CHERCHEURS.

Journée d’étude

Jeudi 13 Avril 2017 de 09:00 à 16:15
IUT – Statistiques et informatique décisionnelle (STID), Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Les organismes de recherche mettent un accent de plus en plus fort sur le partage des données scientifiques. Dès lors se pose la question des prérequis à identifier pour mettre à disposition des données exploitables. En effet, l’explosion des volumes de données produites dans le cadre d’activités scientifiques et l’hétérogénéité des formats impliqués contraignent les unités de recherche à faire profondément évoluer leurs pratiques de gestion en vue de préserver leur patrimoine sur le long terme et de garantir un accès à des données utilisables.

Le projet BOISSY (CAHIER / ENEL / LICORN)

Le projet BOISSY consiste à numériser les pièces de théâtre de Louis de Boissy (1694-1758) selon les recommendations de la Text Encoding Initiative. Le projet a été labélisé par le Consortium CAHIER du TGIR Huma-Num.

 

En s’inspirant des méthodes de la lexicographie et de la linguistique de corpus et en s’appuyant sur les possibilités offertes par la TEI, le projet Boissy cherche à contribuer à la réflexion sur les normes de balisage des textes de théâtre classique, à expérimenter de nouveaux marquages, par exemple des topoï dramaturgiques, et à tester différents outils d’extraction des données des textes balisés.

Les objectifs du projet sont :

  1. Proposer une édition électronique des œuvres de Boissy, idéalement complètes (traductions en d’autres langues, livraisons du Mercure de France, discours, chansons et poésies fugitives compris), a minima de son théâtre.
  2. Expérimenter de nouveaux outils et méthodes d’exploration d’un corpus de théâtre, conçus avec et pour les « littéraires ». En effet, des méthodes d’interrogation des textes électroniques existent (outils de textométrie, proposés par le site « Théâtre classique », recherches en plein texte proposées par Garnier), mais celles-ci sont soit limitées, soit ne répondent pas nécessairement au type de questions pour lesquelles les littéraires auraient besoin de manipuler de grands volumes de données.
Les textes sont balisé en conformité avec les recommendations de la Text Encoding Initiatives. La réalisation est fait par les étudiants du master 1 Métiers du Livre et Humanités Numériques de Lorient sous la direction d’Ioana Galleron et Geoffrey Williams

E.lexicogaphie: Waterford (via G. Williams ENEL / CAHIER)

Waterford 2017

The training school is addressed to students, PhDs, Post-Docs, Early Stage Researchers and Advanced Researchers who want to take advantage of the innovative and interdisciplinary character of the school. We expect students of various backgrounds and especially those who are participating in or starting to participate in traditional and modern projects within lexicography and/or lexicology

 

Colloque Lex Robotica (IRDA)

La Lex robotica n’est-elle pas déjà du Droit positif français ?

Loin de la science-fiction, des prophéties sur le futur de la robotique ou des spéculations sur les rapports entre humains et robots, ce colloque propose une réflexion qui, centrée sur le robot humanoïde, se veut ancrée dans la réalité scientifique d’aujourd’hui, celle à laquelle se trouve confrontée le Droit contemporain.

La question de l’humanoïde, récente dans le temps, vient continuer celle plus ancienne de l’androïde. Alors que l’androïde se définissait comme un objet anthropomorphe à l’apparence proche de celle d’un être humain, l’humanoïde, quant à lui, peut être décrit comme un objet technologique anthropomorphe qui fonctionneraitcomme un être humain. Il est le témoin de ce passage historique dans la construction des savoirs que Foucault, en son temps, identifia entre l’image et le fonctionnement.

L’humanoïde, produit d’une évolution et d’une intégration technologique récente, constitue au sein du domaine de la robotique un secteur spécifique.

Nous proposons une perspective pragmatique qui constate le rapprochement entre l’humanoïde et l’humain, sans jamais les confondre (ni confusion ni confrontation).

Alors que le Droit, depuis toujours, est conçu comme l’ensemble des règles qui régissent les rapports entre les personnes à l’intérieur d’une société donnée, l’immixtion des humanoïdes oblige le juriste à confronter l’ensemble des règles existantes à cette nouvelle réalité.

L’attribution d’une forme anthropomorphe conduit l’analyste à vérifier laquelle de ces quatre hypothèses peut être pertinente :

  • Création de nouvelles entités juridiques (entre sujets et objets) ;
  • Modifications du Droit existant ;
  • Recours à la soft law et aux codes d’éthique ;
  • Simple utilisation adaptée des règles existantes.

Le colloque Lex Robotica, qui réunit d’éminents scientifiques spécialistes de la robotique et des juristes universitaires, va s’attacher à tenter d’apporter une réponse scientifiquement argumentée à cette problématique.

Gallica ouvre sa bibliothèque aux enfants

La Bibliothèque nationale de France lance en ce début d’année 2017 sa première application de lecture sur tablette à destination des enfants. Téléchargeable dès maintenant gratuitement en version iOS, l’application sera disponible très bientôt dans sa version Android.

gallicadabra_130217_043.jpg

Derniers tests avant le lancement de Gallicadabra.

Une application de lecture conçue pour les enfants et leurs parents

Fables, contes, abécédaires, Gallica regorge de ressources pour la jeunesse. Une sélection, réalisée par le Centre national de la littérature pour la jeunesse (CNLJ) de la BnF, a été intégrée dans une application mobile adaptée au jeune public, colorée et intuitive. La page d’accueil permet d’accéder aux contenus par genre et de choisir ensuite son histoire. Certains contes sont disponibles en version audio, avec les voix de comédiens, pour écouter l’histoire tout en profitant des illustrations ou en suivant le texte sur la tablette.

http://gallica.bnf.fr/blog/07032017/gallicadabra-et-gallica-souvre-aux-enfants

 

XQuery pour les Humanités

Le texte est au cœur des Humanités. Si la question semble ne pas se poser, c’est que l’on tient sa définition pour acquise. Mais qu’est-ce qu’un texte ? Si l’on considère des mots couchés sur le papier, c’est se méprendre sur l’objet. Avant de prendre forme, un texte passe par plusieurs étapes depuis sa conception jusqu’à sa lecture. Si le texte papier passe par une mise en page, avec un choix de police de caractères, il est pensé en amont à travers sa structure, intrinsèquement liée au contenu et donc à la donnée, et son inscription dans un courant. Aujourd’hui, se posent pour le texte numérique en plus les questions de l’encodage, qui est la première abstraction du texte numérique, du format, de la numerisation, toutes ces étapes qui font qu’un texte existe, sur le papier ou à l’écran.

 

http://files.basex.org/publications/dummies/XQuery%20pour%20les%20Humanit%E9s%20Num%E9riques.pdf

Biographie et critiques d’art

Ce site est consacré aux auteurs francophones ayant exercé la critique d’art et actifs entre le milieu du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Pour chaque auteur répertorié, une page met à disposition du public ses bibliographies primaires et secondaires, ainsi que les sources d’archives identifiées. Ces documents ont été édités à partir de travaux de recherche approfondis permettant de constituer des bibliographies primaires considérées comme complètes. Dans le cas particulier d’écrivains dont les œuvres complètes ont été publiées, seuls les écrits sur l’art sont recensés. Ce répertoire en ligne se double d’une base de données qui comprend les bibliographies primaires des critiques répertoriés dans le site.

http://critiquesdart.univ-paris1.fr/